[Big Brother payera ses disques durs avec de la petite monnaie] 1984, combien ça coûte ?

Combien faudrait-il dépenser pour surveiller les communications et les échanges numériques d’un pays entier ? Pas bien cher, et surtout de moins en moins cher, selon une étude publiée par le think tank américain Brookings, reconnu pour son sérieux.

« La baisse des coûts du stockage va bientôt rendre l’archivage permanent des données collectées par des systèmes de surveillance réaliste pour des gouvernements autoritaires, détaille John Villasenor, auteur des travaux et chercheur spécialisé dans les technologies de capture de l’information. Dans des nations sans réel débat public, il n’y a aucune raison d’attendre des gouvernements qu’ils ne fassent pas usage de la possibilité de construire des bases de données contenant toutes les conversations téléphoniques et la localisation de toute personne et véhicule, ainsi que les vidéos de l’ensemble des espaces publics d’un pays. Tout ceci augmentera largement la capacité de régimes répressifs à surveiller les opposants […]. De plus, la connaissance de ce système de surveillance envahissant réduira la volonté des habitants d’engager des pratiques dissidentes. »

L’étude de Brookings commence par rappeler ce que l’on sait déjà : le stockage coûte de moins en moins cher. Stocker un gigabyte de données coûtait moins de 10 cents par an (7,5 centimes d’euros) aux Etats-Unis en 2010 , et le prix ne risque pas d’arrêter de baisser étant donné que les capacités de stockage augmentent en permanence selon la loi de Kryder, similaire à celle de Moore.



L’évolution du coût d’un gigabyte de 1980 à 2009.

Que met-on ensuite dans ces serveurs sans limites connues ? La localisation d’une personne ou d’un véhicule à un moment T se résume en 75 bits, nous dit Brookings. « Les informations sur la localisation d’un million d’individus, collectées toutes les cinq minutes, 24 heures par jour et pendant une année, tiennent en 1000 gigas et coûteraient 50 dollars (38 euros). Pour 50 millions de personne, cela coûterait moins de 3000 dollars (2295 euros). »

Même logique pour les communications téléphoniques : stocker toutes les discussions d’une personne ne demande aujourd’hui en moyenne que 3,3 gigabytes par an… « Le coût annuel, en monnaie de 2011, pour acheter assez d’espace de stockage pour enregistrer tous les appels passés en Syrie pendant un an va tomber à 250 000 dollars en 2016 (191 143 euros) et 25 000 en 2020 (19 114 euros). »

L’étude détaille également comment ce genre de surveillance assistée par ordinateur est déjà très concrète. Ainsi, comme le racontait un article du Wall Street Journal le 30 août, les libérateurs de la Libye ont découvert à Tripoli un centre de surveillance équipé par les firmes Amesys (groupe Bull, France), ZTE (Chine) et VASTech (Afrique du Sud). « Cet équipement permettait aux forces de sécurité libyennes d’intercepter et d’archiver 30 à 40 millions de minutes de conversations téléphoniques chaque mois et de lire régulièrement des emails échangés par des activistes. »

Brookings revient aussi sur la construction, qui doit être achevée dans les deux prochaines années, du réseau « Peaceful Chongqing », qui prévoit l’installation de quelque 500 000 caméras afin de couvrir 12 des 30 millions d’habitants de cette agglomération autonome proche du Sichuan – soit une zone 25% plus vaste que la ville de New york. « Cela correspondrait à une caméra pour 24 personnes, détaille l’étude. Si chaque caméra produit une moyenne de 3 megabytes d’images par seconde, le coût annuel du stockage des données serait d’environ 300 millions de dollars (230,08 millions d’euros) – ce qui serait aujourd’hui prohibitif. […] Mais en 2020, le prix du stockage, en haute résolution, de l’ensemble des vidéos captées par le réseau de Chongqing sera tombé à 3 millions de dollars par an (2,3 millions d’euros). Ce qui correspondrait à 25 cents (19 centimes d’euros) par personne et par an, une somme qui peut facilement être budgétée […] à travers une euphémique « taxe de sécurité publique ». »

Oui, tout ça est un peu flippant. Brookings montre à quel point ce qui tenait du roman d’anticipation est désormais faisable (et fait) si la vigilance citoyenne et démocratique échoue à contrôler les mauvaises intentions. Et les régimes autoritaires ne sont pas les seuls concernés. En attendant, le business est florissant : le marché mondial de la vidéosurveillance, à lui seul, a progressé de 10% de 2010 à 2011.

(ecrans.fr) Sophian Fanen

This entry was posted in Sécurité, Vidéosurveillance and tagged , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to [Big Brother payera ses disques durs avec de la petite monnaie] 1984, combien ça coûte ?

  1. Hey everyone! I wish to be sure you are all coming. Arrive at the Affiliate Circuit Convention this week and find me to talk company or simply straight marketing. I’m traveling per day early.

    Don’t forget about Jareds and Mitchells discussions. And arrived at the Badgerball – I am likely to be there! You could even see me doing some DJing ;)

    As a result of all the affiliate advertising conference and Affiliate Marketing Conference sponsors and I am hoping to see you there!

  2. Hey everybody! I wish to be sure you are all coming. Arrive at the Affiliate Circuit Convention this week and find me to chat organization or just straight marketing. I am flying per day early.

    Do not forget about Mitchells and Jareds discussions. And come to the Badgerball – I am planning to be there! You may even see me performing some DJing ;)

    Due to all of the affiliate advertising conference and Affiliate Marketing sponsors and I really hope to see you there!

  3. As a DigitalPoint associate, we appeal to the very best SEO for our clients. Everyone seeking severe SEO in Miami, contact us right away. Online marketing features web site design, name supervision, alteration rate marketing, branding, social networking marketing and SEO. Let’s get started. Our business knowledge is in specialized publishing, corporate regulation, obvious treatment, and hallmark plan. But that is not all we do.

    Visit us: Miami Website Design

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.