[On l’avait vu venir] Les chasseurs alpins minatec-isés

En 2006, s’efforçant de créer une convergence des luttes contre l’inauguration de Minatec, l’Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies (OGN) dénonçait les liens entre les nanotechnologies et l’armée, entre la Délégation Générale à l’Armement et le CEA. Cette année-là, un étudiant de Lyon publiait un mémoire sur ce sujet, dévoilant en particulier les recherches de l’armée française sur le projet FELIN, un « combattant du futur » sauce high tech.

2011, nous y sommes. Le fantassin FELIN est lancé sur le marché de la guerre. Et ça commence où ? Avant même d’équiper les forces françaises en Afghanistan ? Devinez donc… Au 13e BCA, le bataillon des chasseurs alpins qui, il y a quelques jours, s’entraînait avec son nouveau matériel en Maurienne, sous les yeux émerveillés du Dauphiné Libéré (8/12/2011, voir plus loin, ndlr).

On y apprend que par FELIN :
- chaque fantassin est équipé de capteurs permettant aux commandants d’observer l’évolution des mouvements sur des écrans informatiques. Les sections apparaissent comme autant de rectangles bleus, avec leur position au mètre près, grâce au GPS.
- chaque fantassin communique avec les autres et la base par un micro et des écouteurs qui ne couvrent ni la bouche ni les oreilles : la boîte crânienne sert de caisse de résonance. « On a l’impression qu’on nous parle en intérieur », sourit un chasseur alpin (DL).
- l’équipement “Félin” comprend aussi des lunettes permettant de repérer la chaleur émise par le corps humain. « On gagne ainsi en capacité de tir et en profondeur », explique le sergent-chef Truchet.(DL)
- et sans doute d’autres petites merveilles que nous découvrirons au fur et à mesure.

En 2006, via OGN, plus d’une cinquantaine de militant-e-s s’organisaient autour de ces questions, diffusant des dizaines de milliers de tracts, organisant des dizaines de débats publics, agitant de près ou de loin toutes les sphères de la gauche grenobloise. Minatec inauguré à coups de matraques et de gardes à vue, les opposant-e-s s’éparpillaient, au gré des humeurs, des lassitudes et des divergences politiques.

Cinq ans plus tard, cette information sur les FELIN fera partie d’un petit post sur Indymedia, lue sans doute par les quelques dizaines de personnes qui se connectent encore sur ce site en déclin. Cette information sera probablement développée dans un petit article du Postillon, ou dans un texte de PMO qui finira à son tour ’’valorisé » dans la petite maison d’édition anarchiste L’Échappée, pour être lu par quelques milliers de personnes disséminées en France, inorganisées et impuissantes.

2012, les nouvelles générations de libertaires grenoblois sauront-elles faire mieux que leurs ainé-e-s impuissant-e-s ? On l’espère de tout coeur. L’organisation nous manque !

(indy-Grenoble) La veille

Les chasseurs alpins numérisent le champ de bataille

Au PC du 13e BCA, la guerre s’affiche sur écran géant. Les sections apparaissent comme autant de rectangles bleus, avec leur position au mètre près, grâce au GPS. « On pourrait afficher chaque chasseur, mais ça ferait beaucoup de spots », explique le sergent-chef Truchet, de la cellule communication du bataillon. Il connaît bien le système” Félin”, pour l’avoir testé en 2008. Le “13” est la seule unité à en être aujourd’hui dotée, avec le 1 er régiment d’infanterie qui va bientôt le mettre en pratique en Afghanistan.

« “Cerces” est un exercice organisé par la brigade pour ses régiments », explique le lieutenant-colonel Catar, chef opérations de la 27e BIM. Ces jours-ci en Maurienne, “Félin” sort donc ses griffes dans le dur environnement alpin, avec neige et froid. C’est un nouveau test pour cet outil de numérisation du champ de bataille. Pour ceux qui l’utilisent, la tâche n’est pas moins rude : les chasseurs alpins se sont infiltrés de nuit, pendant une dizaine d’heures, avec 30 à 40 kilos sur le dos, avant de s’atteler à leur mission : la destruction de groupes ennemis, matérialisés par des cibles.

Car dans le grand champ de tir des Alpes, “Cerces” se déroule à armes réelles. « Nous utilisons toutes les munitions, du Famas à l’obus de 155 explosif », résume le colonel Catar. La force du dispositif “Félin” est d’intégrer l’ensemble des moyens.

Le commandement a une vision globale du terrain

Le PC du 13e BCA est en fait un “groupement tactique interarmes” qui gère toutes les informations, des renseignements obtenus aux opérations en cours. Les demandes issues de la base peuvent être émises très vite, et la réponse est tout aussi rapide. Les fantassins peuvent faire appel aux unités qui les soutiennent : hélicoptères pour une évacuation sanitaire, sapeurs pour ouvrir un itinéraire ou procéder à un déminage, artilleurs avec leurs mortiers lourds et leurs canons “Caesar”. Les procédures pour éviter les tirs fratricides sont accélérées, puisque le PC du bataillon sait en permanence où tout le monde se trouve, sans avoir besoin de le demander.

L’équipement individuel du fantassin a gagné aussi en efficacité. Chaque homme est équipé d’un micro et d’écouteurs qui ne couvrent ni la bouche ni les oreilles : la boîte crânienne sert de caisse de résonance. « On a l’impression qu’on nous parle en intérieur », sourit un chasseur alpin. L’équipement “Félin” comprend aussi des lunettes permettant de repérer la chaleur émise par le corps humain. « On gagne ainsi en capacité de tir et en profondeur », explique le sergent-chef Truchet.

Pour autant, le métier des armes n’est pas un jeu vidéo, et la montagne reste un environnement périlleux : à cause des chutes de neige, une partie de la zone prévue pour l’exercice a dû être neutralisée.

(Le Daubé) Frédéric THIERS

This entry was posted in Armement and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to [On l’avait vu venir] Les chasseurs alpins minatec-isés

  1. Hello everyone else! I wish to be sure you are all coming. Get to the Affiliate Circuit Convention this week and find me to chat business or just straight marketing. I’m flying in a day early.

    Don’t forget about Mitchells and Jareds discussions. And come to the Badgerball – I’m likely to be there! You may even see me performing some DJing ;)

    Because of all of the affiliate marketing conference and Affiliate Marketing Conference sponsors and I hope to see you there!

  2. Hey everyone! I wish to be sure you are typical coming. Get to the Affiliate Circuit Convention this week and find me to chat organization or just straight marketing. I’m traveling in one day early.

    Do not just forget about Jareds and Mitchells shares. And arrived at the Badgerball – I am going to be there! You could even see me doing some DJing ;)

    As a result of most of the affiliate advertising conference and Affiliate Marketing sponsors and I am hoping to see you there!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.