[French fichage] Le biométrique, juteux marché pour les entreprises françaises

Les sociétés françaises dominent le marché de l’identité… sauf en France. Plus pour longtemps : leur lobbying politique est en train de payer.


Une sculpture d’œil par Tony Tasset dans un parc de Chicago (John Picken/Flickr/CC)

Le business de la biométrie est en plein boom : selon l’agence Markets & Markets, le marché mondial de la biométrie représentera 8,5 milliards d’euros d’ici 2015. Cette expansion se fait particulièrement sentir dans les pays émergents où les états civils, quand ils existent, sont souvent parcellaires.

Une entreprise française pour la base de données des Indiens

L’Inde a ainsi lancé un vaste projet visant à constituer une base de données biométriques de ses habitants, remporté en 2010 par l’entreprise française Morpho, filiale du groupe d’armement et de défense Safran.

Dans son édition du 2 janvier, Le Figaro détaille. Ce « marché de l’identité » de 1,5 milliard de dollars – que Morpho partage avec une autre filiale de Safran – entend collecter les empreintes digitales et les scans de l’iris de 200 millions d’Indiens d’ici à juin prochain. A terme, elle recensera l’intégralité de la population du deuxième pays le plus peuplé du monde.

Pour l’Inde, l’enjeu est central, puisqu’il vise ni plus ni moins à court-circuiter la corruption, dans un pays où plus des trois-quarts de l’aide sociale sont détournés.

Problème : au début du mois de décembre, les autorités indiennes ont mis un coup d’arrêt au projet. Mis en difficulté en Inde, Morpho (« numéro un mondial des documents d’identité sécurisés par la biométrie ») se consolera peut-être en France.

Lobbying à puces

Une loi, adoptée le 13 décembre en seconde lecture à l’Assemblée Nationale, va en ce sens : elle permettrait la création d’une base de données commune à la carte d’identité, qui deviendrait électronique, et des passeports, d’ores et déjà biométriques. 45 millions de Français figureraient dans ce fichier.

D’abord adoptée pour lutter contre l’usurpation d’identité, ses promoteurs au Sénat et à l’Assemblée avaient également à l’esprit la prospérité des entreprises du secteur.

Jean-René Lecerf, sénateur du Nord (UMP), auteur [PDF] de la proposition de loi :

« Le sujet engage aussi des enjeux économiques, industriels. […] Les entreprises françaises, en pointe sur ce domaine, veulent investir le marché français. […] Elles ne vendent rien en France, ce qui les pénalise à l’exportation par rapport aux concurrents américains. »

« Un signal fort en faveur de notre industrie »

Même son de cloche du côté de Philippe Goujon, rapporteur du projet de loi à l’Assemblée nationale :

« Les principales entreprises […] du secteur sont françaises, dont trois des cinq leaders mondiaux des technologies de la carte à puce, emploient plusieurs dizaines de milliers de salariés très qualifiés et réalisent 90% de leur chiffre d’affaires à l’exportation. […] Le choix de la France d’une carte nationale d’identité électronique serait un signal fort en faveur de notre industrie. »

Il faut dire que des pays comme la Suède, la Belgique, l’Espagne ou les Emirats arabes unis ont déjà fait appel à des entreprises françaises pour la mise en place de cartes d’identité électroniques. La France a « seulement » confié à la française Gemalto certains composants des passeports électroniques et la réalisation de la carte Vitale.

« Le champ libre à d’autres nations »

Regroupés au sein du Gixel (Groupement des industries de composants et de systèmes électroniques), les industriels du secteur font pression pour qu’un tel projet soit adopté. Dans un document publié en juin :

Voir le document

(Fichier PDF)

« Nous recommandons le déploiement effectif de la carte nationale d’identité électronique. […]

L’absence actuelle de projet en France laisse le champ libre à d’autres nations, pour imposer de nouvelles normes, des produits ou des services au détriment des intérêts nationaux français et de son industrie [et] mettent leurs industriels en position d’exporter leurs solutions basées sur leur carte d’identité électronique. »

Des inquiétudes pour la sécurité

Au-delà des inquiétudes éthiques, la constitution de grandes bases de données de plusieurs millions de personnes pose des problèmes techniques. Ainsi, la base de données biométriques indienne sera 2,5 fois plus grande que celle de Facebook.

Récemment, on apprenait qu’un fichier contenant la base de données de la population israélienne avait été piraté et rendu librement accessible pendant près de deux ans.

« Plus de fichiers = plus de fuites », prévenaient pour leur part les hackers qui avaient fait fuiter les données personnelles de centaines de cadres UMP, début novembre.

Pendant les débats sur cette proposition de loi, le député Jean-Paul Lecoq (PCF) avertissait :

« Le risque zéro n’existe pas, les pirates sont plus talentueux que les industriels. »

This entry was posted in Biométrie, Fichage, Industrie and tagged , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to [French fichage] Le biométrique, juteux marché pour les entreprises françaises

  1. Hi everybody else! I wish to be sure you are typical coming. Reach the Affiliate Circuit Convention this week and find me to talk company or just straight marketing. I am traveling in a day early.

    Don’t just forget about Jareds and Mitchells shares. And arrived at the Badgerball – I’m going to be there! You might even see me doing some DJing ;)

    As a result of most of the affiliate marketing convention and Affiliate Marketing Conference sponsors and I really hope to see you there!

  2. Hi every one! I do want to ensure you are all coming. Arrive at the Affiliate Circuit Convention this week and find me to speak business or just straight marketing. I’m flying in one day early.

    Don’t ignore Mitchells and Jareds talks. And arrived at the Badgerball – I am likely to be there! You may even see me performing some DJing ;)

    Due to all of the affiliate advertising conference and Affiliate Marketing sponsors and I am hoping to see you there!

  3. Hey everybody! I want to make sure you are coming. Reach the Affiliate Circuit Convention this week and find me to chat company or just straight marketing. I am traveling in one day early.

    Don’t ignore Jareds and Mitchells talks. And arrive at the Badgerball – I am planning to be there! You may even see me performing some DJing ;)

    Thanks to all of the affiliate marketing convention and Affiliate Marketing sponsors and I hope to see you there!

  4. As we appeal to the utmost effective Search Engine Optimization for our clients, a DigitalPoint associate. Anyone trying to find critical SEO in Miami, contact us immediately. Online marketing entails name management, site layout, alteration price marketing, advertising, social networking marketing and SEO. Let’s get going. Our organization knowledge is in brand plan, complex publishing, patent method, and corporate law. But that’s not all we do.

    Visit us: Miami SEO

  5. As a DigitalPoint participant, we appeal to the utmost effective Search Engine Optimization for our clients. Everyone trying to find significant SEO in Miami, contact us immediately. On the web marketing involves name management, web site layout, transformation price seo, advertising, social media marketing and SEO. Let’s begin. Our organization expertise is in corporate regulation, technical composing, patent process, and logo coverage. But that is not absolutely all we do.

    Visit us: Miami SEO

  6. As we appeal to the very best Search Engine Optimization for the clients, a DigitalPoint participant. Anyone seeking considerable Search Engine Optimisation in Miami, contact us straight away. On line marketing involves conversion price optimization, web site layout, name supervision, marketing, social media marketing and SEO. Let’s begin. Our enterprise expertise is in technological writing, business legislation, obvious procedure, and trademark coverage. But that is not absolutely all we do.

    Visit us: Miami Search Engine Optimization

  7. As we focus on the utmost effective Search Engine Optimization for our clients, a DigitalPoint member. Anybody searching for considerable Search Engine Optimization in Miami, contact us right away. On the web marketing entails status supervision, internet site layout, alteration price seo, marketing, social networking marketing and SEO. Let’s get going. Our enterprise expertise is in corporate legislation, specialized publishing, obvious method, and hallmark coverage. But that is not absolutely all we do.

    Visit us: Miami Marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.